Dimanche 22 janvier 2012 7 22 /01 /Jan /2012 23:20

Le-baiser-a-la-derobee_Fragonard.JPGBaise m'encor, rebaise-moi et baise ;

Donne m'en un de tes plus savoureux,

Donne m'en un de tes plus amoureux :

Je t'en rendrai quatre plus chauds que braise.

 

Las ! te plains-tu ? Çà, que ce mal j'apaise,

En t'en donnant dix autres doucereux.

Ainsi, mêlant nos baisers tant heureux,

Jouissons-nous l'un de l'autre à notre aise.

 

Lors double vie à chacun en suivra.

Chacun en soi et son ami vivra.

Permets m'Amour penser quelque folie :

 

Toujours suis mal, vivant discrètement,

Et ne me puis donner contentement

Si hors de moi ne fais quelque saillie.

Louise Labé, Sonnets


Photo : Le Baiser à la dérobée, œuvre de Jean-Honoré Fragonard (1732 - 1806) et de Marguerite Gérard, son élève et belle-sœur. L'un des tableaux le plus célèbre de l’artiste n’est pas tout à fait de sa main. 
Huile sur toile de 45,1 x 54,8 cm conservée au musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg (Russie).

 

* * *


Vers 1550 déjà, certains écrits féminins étaient passionnés et passionnants...

Publié dans : Mes dimanches romantiques - Ecrire une bafouille ! - Voir les 0 bafouilles
Retour à l'accueil

Choisi au hasard par la machine :

Voir tous les articles de la catégorie "Mes dimanches romantiques"

Trouver un truc dans ce Blog

Recevoir le flux RSS incognito

  • Flux RSS des articles

Partages ce Blog avec tes amis :-)

Au fil de mes nuits, billets par mois ou date

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés